Dur dur d’être un transfrontalier pour téléphoner

Dur dur d’être un transfrontalier pour téléphoner

Être un frontalier n’est pas toujours un avantage, notamment au niveau des réseaux téléphoniques, des forfaits à souscrire, etc. Geek-génération vous en dit plus pour mieux téléphoner lorsque l’on est transfrontalier.

Ceux qui traversent la frontière pour le travail

Il y de nombreuses personnes transfrontalières qui ont à traverser la frontière tous les jours pour des raisons professionnelles. À chaque fois que ces personnes doivent passer d’un pays à l’autre, il leur faut changer de forfait et de carte SIM pour pouvoir téléphoner et rester connectés sur Internet.

L’option roaming leur épargnerait bien ce désagrément, mais les tarifs appliqués par les opérateurs sont bien trop élevés pour être viables. Certains opérateurs ont bien mis en place des forfaits plafonnés destinés à ces personnes, mais cette politique n’est pas adoptée à l’unanimité par les opérateurs. Faire confiance à un comparateur professionnel comme Choisir-son-forfait peut représenter une solution intéressante.

Ces comparateurs recensent les meilleures offres en termes de forfaits en tous genres : SMS, MMS et appels illimités, différents volumes de data, forfaits bloqués, forfaits internationaux, etc.

telephone-transfrontalier

Ceux qui subissent les inconvénients du réseau à proximité de la frontière

Dans les villes transfrontalières, il arrive parfois que le réseau d’un pays déborde chez l’autre, et vice versa. C’est le cas par exemple à la frontière belge, où le réseau est tellement mélangé qu’il est devenu nécessaire pour certains habitants de reculer de deux rues pour téléphoner ou se connecter, ou alors carrément basculer sur le réseau belge dont la couverture est impeccable sur les lieux.

Parfois, il est indispensable de basculer le choix de réseau en mode manuel, pour pouvoir choisir un réseau français manuellement. Dans le cas contraire, étant donné que la meilleure couverture sur les lieux est celle de Belgique, le téléphone choisira automatiquement le réseau belge comme réseau préféré. Il y a heureusement maintenant une astuce pour contourner ce problème : décocher la case portable en itinérance.

Il existe cependant des forfaits Europe qui incluent des appels et de la data en itinérance sur tout le territoire européen, mais il est à 90 euros sinon un peu moins. Aujourd’hui les réseaux français sont déjà en pleine amélioration du réseau pour ces zones transfrontalières, afin que les utilisateurs puissent profiter pleinement de leurs forfaits appels illimités.

Laisser un commentaire

*